Actualité Détails

Sécuriser et à développer la pratique de la marche et du vélo

Sécuriser et à développer la pratique de la marche et du vélo

Le 4 juillet dernier, le gouvernement a fait paraitre au journal officiel, un décret favorisant la circulation des piétons et des cyclistes. 

L’objectif visé: sécuriser et développer la circulation des piétons et cyclistes en ville

Le décret améliore notamment le respect des cheminements piétons et des espaces dédiés aux cyclistes en aggravant les sanctions en cas d’occupation par des véhicules motorisés.
Il interdit par exemple l’arrêt ou le stationnement à cinq mètres en amont du passage piéton (en dehors des places aménagées) pour accroître la visibilité entre les conducteurs de véhicules et les piétons souhaitant traverser la chaussée. 

Une règlementation en faveur des cyclistes

Les cyclistes pourront circuler dans les 2 sens lorsque la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/h. Ce sera désormais la règle par défaut!
Ils pourront également circuler dans les deux sens sur les aires piétonnes, à la condition de conserver l'allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons. 
Sur les voies où la vitesse est limitée à 50 km/h ou moins, les cyclistes pourront s’écarter des véhicules en stationnement sur le bord droit de la chaussée. 

La permission de chevaucher une ligne blanche pour dépasser un cycliste

Dans le même temps que les assouplissement en faveur des cyclistes, les véhicules pourront chevaucher une ligne continue pour le dépassement d’un cycliste si la visibilité est suffisante.
Pour rappel, le code de la route précise qu'avant de dépasser un conducteur doit s'assurer

  • qu'il peut le faire sans danger
  • qu’il la possibilité de reprendre sa place dans le courant normal de la circulation sans gêner celle-ci
  • que la vitesse des deux véhicules permettra d'effectuer le dépassement dans un temps suffisamment bref
  • qu’il n'est pas lui-même sur le point d'être dépassé

Enfin, pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un cycliste par exemple.

 

Le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication. Toutefois, celles de ses dispositions autorisant la circulation à double sens des cyclistes et leur réservant l’usage exclusif des sas au droit des feux de signalisation ne seront applicables qu’à compter du 1er janvier 2016.

Vous pouvez consulter l'intégralité du Décret n° 2015-808 du 2 juillet 2015 relatif au plan d’actions pour les mobilités actives et au stationnement peut être consulté sur le site Légifrance

Partager "Sécuriser et à développer la pratique de la marche et du vélo" sur les réseaux :